Démocratie

En Suède, nous vivons dans une démocratie, ce qui signifie que les citoyens participent et décident de la façon dont le pays doit être dirigé.

Tous les quatre ans, une élection générale a lieu en Suède (voir également sous la rubrique Élections). C'est à ce moment que nous votons pour le parti que nous souhaitons voir diriger le pays, les communes et les conseils généraux.


Le parti qui reçoit le plus de voix obtient aussi le plus de voix au Parlement. Plusieurs partis peuvent ensemble bâtir un gouvernement s'ils obtiennent une majorité des voix.


Les membres du Parlement décident de la personne qui sera premier ministre (statsminister). Le premier ministre décide ensuite des personnes qui seront ministres dans le gouvernement.


Lois qui régissent la Suède

La Suède possède quatre lois fondamentales qui règlent la façon dont l'État doit fonctionner :

  • La constitution : Indique la façon dont la Suède doit être dirigée.
  • L'ordre de succession : Règle l'ordre de succession au trône suédois, c'est-à-dire qui deviendra roi ou reine de Suède. C'est la loi la plus ancienne de Suède et elle existe depuis 1810.
  • Les décrets sur la liberté d'expression : Concernent les questions de la liberté de la presse, la liberté d'informer et les actes publics. La liberté de la presse (Tryckfrihet) signifie que vous avez le droit d'exprimer vos pensées et vos idées sous forme de texte, sans censure, dans la mesure où elles ne vont pas à l'encontre d'une autre loi. La liberté d'informer (Meddelarfrihet) implique que vous avez le droit de fournir, d'une façon anonyme, des informations entre autres aux médias, du moment que cette divulgation ne menace pas la sécurité du pays, etc. Le principe du libre accès du public à l'information (Offentlighetsprincipen) signifie que vous avez le droit de prendre connaissance de tous les documents publics, c'est-à-dire documents imprimés ou documents électroniques que les autorités ont reçus ou ont produits, dans la mesure où ils ne sont pas frappés du secret.
  • La loi fondamentale sur la liberté d'expression  : Traite du droit de s'exprimer sans censure dans les médias. Tous les citoyens ont le droit d'exprimer leurs points de vue, pensées, sentiments, dans des enregistrements pour, par exemple, la radio et la télévision, sans censure (les médias imprimés sont régis par les décrets sur la liberté de la presse). Il existe une exception pour les films cinématographiques qui doivent être montrés à des enfants de moins de 15 ans.

Publicerad: 2012-07-11

    No valid user selected.

Medborgarservice